Les Masques dans Photoshop – Troisième partie : Masque d’écrêtage (CS6)

Voici la suite de l’article consacré aux masques dans Photoshop.

 

Le masque d’écrêtage :

Tout comme le masque de fusion, le masque d’écrêtage est une méthode de travail non destructive. Il permet à un calque de prendre la forme du calque du dessous, sans pour autant l’atteindre. On peut l’utiliser pour appliquer des réglages ou encore créer des textes avec des fonds travaillés.

 

Voici comment transformer un calque en masque d’écrêtage :

- Dans le menu Calque

Calque -> Nouveau -> Calque puis cochez “Créer un masque d’écrêtage d’après le calque précédent”.

Allez dans Calque -> Nouveau -> Calque (Maj + Ctrl + N), puis cochez “Créer un masque d’écrêtage d’après le calque précédent” et validez.

 

- Avec la touche Alt

Appuyez sur alt tout en cliquant sur le bouton "Créer un calque", cochez « Créer un masque d’écrêtage d’après le calque précédent » et validez.

Appuyez sur la touche Alt tout en cliquant sur le bouton « Créer un calque » en bas de la fenêtre des calques.
Une fenêtre apparaît, cochez « Créer un masque d’écrêtage d’après le calque précédent » et validez.

 

- Si vous voulez créer un masque d’écrêtage à partir d’un calque existant, il vous suffit de faire : clic droit sur le calque -> Créer un masque d’écrêtage.

Faites un Clic droit sur le calque -> Créer un masque d’écrêtage

Faites un Clic droit sur le calque -> Créer un masque d’écrêtage.

 

- Raccourci rapide : Appuyez sur la touche Alt tout en cliquant entre les deux calques. Lorsque vous voyez cette icône ecretage apparaître, lâchez.
(D’ailleurs pour le supprimer, vous pouvez faire la même chose)

- Ou encore  : sélectionnez le calque que vous voulez mettre en masque d’écrêtage et faites : Ctrl + Alt + G.

 

Après avoir utilisé la méthode de votre choix, vous obtenez ceci :

Aperçu du masque d'écrêtage

On peut voir que la forme rectangulaire noire au premier plan est limitée au contour du calque du dessous, comme un pochoir.

L’intérêt du masque d’écrêtage, c’est que le calque au premier plan est indépendant du calque précédent.
Vous pouvez donc le bouger, le masquer avec cette icône oeil, ou encore le modifier quand vous le voulez.

 

Pour mieux comprendre, voici quelques exemples :

1) Avec un calque standard :

l'image prend la forme du calque du dessous.

Le calque en masque d’écrêtage prend donc la forme du calque précédent.
(J’ai aussi ajouté une ombre portée au « Calque 1″, pour cela cliquez sur l’icône « fx » en bas de la fenêtre des calques
et sélectionnez « Ombre portée ». Faites les réglages selon votre choix.)

 

Vous pouvez déplacer le masque d'écrêtage sans affecter le calque du dessous.

Vous pouvez déplacer le masque d’écrêtage sans affecter le calque du dessous.

 

Déplacer le "calque 1" (vous ne déplacez que le "pochoir").

Et inversement en déplaçant juste le « calque 1″ (vous ne déplacez que votre « pochoir »).

 

Peignez sur un calque vierge pour changer la luminosité d'une image

Voici une méthode non destructive pour peindre sur une image :
créez un nouveau calque en masque d’écrêtage et peignez avec un pinceau noir et un pinceau blanc, à bord flou, avec une opacité moyenne. Mettez ensuite le masque en mode de fusion incrustation.
(J’utilise entre autre cette méthode pour modifier la luminosité d’une image)

 

masqueEcretage12

Même méthode mais avec de la couleur :
créez de nouveau un calque en masque d’écrêtage (vous pouvez appliquer autant de masque que vous le souhaitez) et peignez avec un pinceau jaune et un pinceau bleu, comme dans l’exemple précédent.
Mettez ensuite le masque en mode de fusion « Lumière tamisée ».

 

2) Avec un calque texte :

Comme avec un calque standard, vous pouvez appliquer une image à un texte, la déplacer, rajouter de la couleur, etc.

Masque d'écrêtage avec un texte

Créez un texte dans un nouveau document, ouvrez l’image de votre choix et glissez-la au premier plan.
Transformez-la ensuite en masque d’écrêtage.
Vous pouvez aussi vous amuser à appliquer des effets au texte comme une ombre portée ou du biseautage.

 

 

3) Avec un calque de réglage :

Un calque de réglage est déjà non destructif. En effet, cela vous permet d’associer indirectement un réglage à un calque et vous pouvez à tout moment revenir sur vos pas.

Pour créer un calque de réglage vous avez deux méthodes :

- Dans le menu Calque

Faites Calque -> Nouveau calque de réglage et choisissez le réglage de votre choix

Faites Calque -> Nouveau calque de réglage et choisissez le réglage de votre choix.

 

- Dans la fenêtre des Calques

Cliquez sur "Créer un calque de remplissage ou de réglage".

Cliquez sur l’icône en bas de la fenêtre des calques (« Créer un calque de remplissage ou de réglage ») et choisissez le réglage de votre choix.

 

 

Pour modifier un calque de réglage ouvrez le panneau des Propriétés :

Retrouvez tous les réglages dans le panneaux des propriétés.

Retrouvez tous les réglages dans le panneaux des propriétés.

Remarque : Le calque de réglage a par défaut un masque de fusion, très pratique pour gommer certaines parties du réglage.

 

lorsque vous ajoutez un ou plusieurs calques de réglage au premier plan, tous les calques situés en dessous d’eux sont affectés par leurs réglages :

Les masques de réglage sont appliqués à tous les calques.

Les calques de réglage sont appliqués à tous les calques du dessous.

 

C’est là que le masque d’écrêtage intervient ! Il va permettre d’appliquer un réglage de façon non destructive, tout en limitant son effet au seul calque concerné.

Si par exemple vous voulez appliquer ces calques au modèle, sélectionnez-les et faites : Ctrl + Alt + G.
(ou bien, comme avec un masque standard, sélectionnez-les et faites un Clic droit sur un calque -> Créer un masque d’écrêtage).

Faites clic droit -> Créer un masque d'écrêtage

Faites clic droit -> Créer un masque d’écrêtage.

 

Remarque 1 :

Vous pouvez aussi transformer un calque de réglage (un à la fois) en masque d’écrêtage en passant par le panneau des propriétés.
Après avoir sélectionner votre calque de réglage, cliquez sur masqueEcretage21 :

Panneau propriétés

Panneau propriétés

 

Remarque 2 :
Si vous voulez créer directement un calque de réglage en masque d’écrêtage, faites Calque -> Nouveau calque de réglage ou Calque -> Nouveau calque de remplissage. La même fenêtre que celle d’un calque standard apparaît. Vous n’avez plus qu’à cocher “Créer un masque d’écrêtage d’après le calque précédent” et valider.

Ou bien, comme avec un calque standard, cliquez sur Alt tout en choisissant le réglage ou le calque de remplissage de votre choix. La même fenêtre apparaît. Vous n’avez plus qu’à cocher et valider.

 

Un exemple avec plusieurs calque de réglage :

Aperçu de plusieurs calques de réglage sur un document.

Aperçu de plusieurs calques de réglage sur un document.

- Rouge : Le calque de réglage « Teinte/Saturation 2 » est lié à « Calque 1«  (pas besoin de masque d’écrêtage car il n’y a pas de calque dessous).
- Jaune : Les calques de réglage « Exposition » et « Teinte/Saturation 1 » sont appliqués à « Calque 0« .
- Bleu : Le calque de réglage « Noir et blanc 1 » est appliqué à tous les calques (j’ai gommé certaines parties du réglage pour faire réapparaître des couleurs sur la modèle)

 

Fusionner un masque d’écrêtage :

Pour appliquer votre masque d’écrêtage, vous avez deux méthodes :

- Clic droit sur le masque -> Fusionner avec le calque inférieur.

Faites un Clic droit sur le masque -> Fusionner avec le calque inférieur

Faites un Clic droit sur le masque -> Fusionner avec le calque inférieur

 

- Dans le menu Calque

Menu calque -> Fusionner avec le calque inférieur

Allez dans Calque -> Fusionner avec le calque inférieur (Ctrl + E)

 

A suivre pour la dernière partie sur les masques dans Photoshop !!


***

Toute reproduction, publication ou utilisation web, même partielle des textes ou des photos, est interdite sans autorisation préalable écrite de l’auteur. 

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>